Posted on / by allione / in Presse

Magazine ULTIMATE Cannes

L’architecture est plus qu’un style

L’Atelier Allione est une référence en matière d’architecture de prestige à Saint-Jean-Cap-Ferrat.
Comment l’aventure a-t-elle commencé ?

Axel Allione : L’agence a été créée à Beaulieu par mon père, Daniel, voilà une trentaine années. Avec dès l’origine un positionnement clair, la conception de villas haut de gamme sur le Cap Ferrat et ses environs immédiats, dont Cannes et le Cap d’Antibes. En 2013, lorsque j’ai terminé mes études avec un diplôme de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, j’ai rejoint mon père pour travailler à ses côtés. Et j’ai apporté une touche de modernité dans notre travail, tout en conservant notre ADN, bien sûr.

Comment définir votre style ?

Le style de l’agence est avant tout celui de nos clients ! Notre rôle est de mettre en place les projets qui leur correspondent et répondent à leurs envies. En général, notre style a tendance à se diriger vers le contemporain, même dans le classique, en intégrant les nouveautés et les matériaux du moment.

Le fait de travailler à Saint-Jean-Cap-Ferrat impose quelques contraintes…

Les Cap Ferrat et d’Antibes sont des sites classés. Chaque projet doit donc recevoir l’aval de l’architecte des Bâtiments de France. Il ne s’agit pas de dessiner une maison quelconque que l’on va poser sur un terrain mais de concevoir un ensemble intégrant le projet architectural dans son environnement. La préservation de la nature et des espaces verts est ici une priorité, ce qui rend notre travail enthousiasmant. Nous sommes d’autant plus attachés à ces valeurs que notre famille est originaire du Cap Ferrat.

Comment parvenez-vous à traduire sur le terrain ce que veulent vos clients ?

Notre métier repose en grande partie sur la psychologie. Nous devons entrer dans l’intimité et le quotidien de nos clients sans jamais les froisser, afin de comprendre ce dont ils ont vraiment envie ou besoin. Ils s’agit d’hommes et de femmes fortunés, d’origine étrangère, qui disposent de peu de temps et cultivent la confidentialité. A nous d’installer avec eux au fil des rendez-vous une relation de confiance pour affiner le projet jusqu’à leur entière satisfaction. En gardant à l’esprit que le non-dit est bien souvent plus important que le dit.

Votre mission va-t-elle jusqu’à la décoration intérieure ?

Bien sûr ! Notre travail commence lors du premier coup de crayon et s’arrête lors de la remise des clés. Architecture, architecture d’intérieur, design et ameublement forment un tout. Nos clients veulent arriver leur valise à la main, avec leur boisson préférée déjà au frais dans le réfrigérateur…

Quelles sont les tendances les plus demandées en ce moment ?

Le style Belle Epoque garde ses amateurs, car c’est celui qui a donné naissance à la légende de la Côte d’Azur. La clientèle russe, notamment, y reste attachée. L’architecture néo-provençale est par ailleurs très demandée, car elle représente un certain art de vivre français toujours d’actualité. Côté contemporain, la direction est dorénavant plus dynamique et conceptuelle, avec beaucoup plus de caractère dans ses différents volumes, à travers des matières brutes comme le béton, l’acier ou le bois, qui auparavant étaient seulement des matériaux de construction mais qui sont devenus des matériaux de finition.

Quelle est la taille minimum de vos chantiers ?

De 200 à 2 000 m2 ou plus, tous les projets sont intéressants car c’est le même challenge à chaque fois. Chaque projet est unique quelque soit sa taille, et les plus petits sont souvent les plus difficiles !

Quelles évolutions amènerez-vous à votre activité dans les années à venir ?

Nous commençons à développer pour nos clients des projets dans leur pays d’origine, ce qui est très stimulant. Et nous travaillons actuellement sur des résidences haut de gamme à destination de clients qui ne veulent plus supporter la gestion d’une propriété et souhaitent bénéficier de services hôteliers partagés. Nous présentons donc des immeubles intimistes conservant le style villa qui est notre marque de fabrique !

Consultez le Magazine ULTIMATE Cannes ici— 17/05/18

Laisser un commentaire